Plan des mines du Salver

Plan des mines du Salver

Taurinya

L'entrée de la mine reconstituée

L'entrée de la mine reconstituée

Les mines du Salver - Taurinya, 2015 © M2Pro

Le premier four

Le premier four

Les mines du Salver - Taurinya, 2015 © M2Pro

Le village minier

Le village minier

Les mines du Salver - Taurinya, 2015 © M2Pro

Le grand four

Le grand four

Les mines du Salver - Taurinya, 2015 © M2Pro

Accès au site

 

Le site du Salver est accessible à la sortie sud de Taurinya. Une petite route conduisant aux gites communaux donne accès à un parking qui marque le départ de la randonnée. Cette balade familiale dure environ 1h30. Le circuit balisé comporte peu de difficulté à l’exception de deux 2 petits raidillons dont un au départ.

Les mines du Salver

Une exploitation millénaire 

L'exploitation du minerai de fer a marqué profondément les lieux de vie du massif du Canigó depuis plus de 2 000 ans. De nombreux vestiges, disséminés sur le paysage, témoignent de cette activité métallurgique millénaire. 

Les mines de fer de Taurinya ont également notamment été exploitées depuis l'Antiquité. En effet, une station romaine qui exploitait le fer d'Els Meners, du Serrat ou de La Tour, a existé entre le IIe siècle av.J.C et le IIIe après. Il est vraisemblable que ces affleurements miniers aient continué a être exploités pendant le Moyen Âge, mais nous manquons de renseignements précis. Les sites miniers de Taurinya ont appartenu pendant tout l'ancien régime à l'abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa, propriétaire d'un immense patrimoine métallurgique. Nationalisées après la Révolution, ces mines ont été attribuées en 1803 au maître de forges Raymond Rivals. Les mines du Salver ont alors été rassemblées dans la concession de Fillols-Taurinya, la plus grande concession minière du département, alimentant d'abord les forges de Monfort et Gincla (Aude) puis les hauts-fourneaux de Ria et de La Nouvelle. 

Suite à l'ouverture de la ligne Perpignan-Prades, la Société anonyme des mines de Fillols-Taurinya a mis en place en 1879 un système de transport mécanique permettant d'évacuer le minerai de la concession depuis le Salver jusqu'à la gare de Prades. L'exploitation du Salver a ainsi fonctionné jusqu'à sa supsension en 1928 par la Société minière qui transfère le personnel à Fillols. Ce n'est qu'en 1958 que l'exploitation du Salver est reprise, celle de Fillols ayant alors été démantelée. Les travaux se poursuivent jusqu'en 1962, date de l'arrêt définitif de toute activité minière à Taurinya.

 

La visite proposée permet de découvrir les aménagements correspondant à ces deux périodes d'exploitation contemporaine du Salver, entre le XIXe et le XXe siècles. 

 

(c) Syndicat mixte Canigó Grand Site